5 erreurs classiques de content marketer

De nos jours, le métier de content Marketer est considéré comme la solution SEO. Il s’occupe de la production et de la diffusion du contenu d’un site tout en analysant l’évolution du SEO afin d’accroître la notoriété de son organisme. Malheureusement, certaines erreurs de content marketer reviennent régulièrement et ralentissent leur progression.

 

Pourquoi c’est important ? Parce qu’après avoir utilisé un logiciel de création de site internet pour se construire une présence en ligne, place à la promotion de celle-ci. Le but étant de gagner en visibilité afin de générer plus de trafic. Aujourd’hui, gagner en visibilité c’est gravir les pages de recherches Google et se retrouver sur le podium. Alors on analyse les différentes stratégies SEO et on comprends qu’il est important de produire du contenu aussi pertinent que varié, très régulièrement. C’est un défi important que relève le Content Marketeur.

 

Lesquelles? On vous donne les 5 erreurs les plus récurrentes, à éviter à tout prix.  

 

#1 Ne penser qu’au SEO

La première grosse erreur commise par certains Content Marketer est d’accorder bien trop d’importance au SEO et d’en oublier leur audience. Puisqu’en terme de SEO il est utile de publier du contenu plutôt long avec des mots clés et des balises strong, certains en abusent et rendent leur contenu incompréhensible pour le lecteur. Ce qui n’est pas très respectueux à l’égard de l’audience qui souhaite trouver des informations utiles et compréhensibles dans les contenus qu’ils consultent.

 

Il faut donc un contenu long mais pertinent, avec en gras seulement les informations importantes pour le lecteur et des mots-clés dans les titres et le textes placés raisonnablement afin de ne pas faire obstacle à la compréhensibilité du texte.

 

Respectez vos lecteurs, ils vous le rendront bien.

 

#2 N’écrire que pour et sur soi

La deuxième erreur consiste encore une fois à oublier le lecteur en écrivant que sur soi, sur ses exploits et ses mérites. Bien qu’il faille adhérer le lecteur et le convaincre que vous êtes le meilleur, il faut comprendre qu’il n’est pas intéressé par votre magnifique parcours, ni même par votre récente publication dans une revue prestigieuse: il veut simplement savoir comment y parvenir lui aussi. Alors rien ne sert d’écrire un paragraphe entier sur soi. Il faut écrire pour eux, il faut rendre le texte efficace afin d’optimiser le temps de lecture de la cible.

 

Si vous ne le faites pas c’est que vous ne vous interessez pas suffisamment à votre cible. Or, il faut la connaitre par coeur afin de pouvoir lui proposer un contenu qui ne pourra que l’intéressé; un contenu dont il a besoin. Et le faire sur un ton qui lui parle, qui lui donne l’impression que vous vous adressez directement à lui.

#3 Faire du content marketing par obligation

Si vous vous sentez simplement obligé de vous pencher sur le content marketing de votre site internet, sans aimer cela pour autant, vous ne ferez pas du bon travail. Autant déléguer cette mission à quelqu’un de passionné. Pourquoi? Parce que ce métier nécessite beaucoup de recherches et donc de temps et de patience, une bonne orthographe et un intérêt pour la production de contenu quel qu’en soit le format.

Vous trouverez que la recherche d’informations prend trop de temps, qu’écrire aussi. Vous n’aurez pas envie de vous relire et préférerez parfois même, copier un autre article. Vous risquez de bacler vos titres qui ne seront pas attractifs. Ce qui bien entendu ne sert à rien… Ni pour vous en termes de SEO, ni pour votre audience qui recherche de l’originalité.

#4 Ne pas se relire

Par ailleurs, beaucoup de Content Marketers, bien que interessés par leur boulot, ne se relisent pas. Il optimise leur temps en se faisant confiance. Cependant, on retrouve alors après la publication de nombreuses incohérence et fautes d’orthographes. Résultat, malgré la pertinence ou non du contenu, Google les pénalise au niveau de leur positionnement sur les pages de recherches.

 

#5 Ne pas analyser ses performances

La dernière erreur est d’oublier d’analyser ses performances. Certains content marketers sont motivés: ils proposent d’excellents contenus, essaye de les partager du mieux qu’ils peuvent et ne récoltent pas toujours de récompenses proportionnelles à l’intensité de leurs efforts sans comprendre pourquoi. Pour comprendre pourquoi ils n’atteignent pas les résultats espérés il leur faut analyser leurs performances afin de se rendre compte de ce qui ne fonctionne pas. Ils sauront ainsi, s’il est seulement question de ciblage, de format de contenu, de communication du contenu, l’absence de Call To Action, ou autre… Une fois qu’il aura analyser ses résultats, il pourra reproduire ses tops et améliorer ses flops.

 

En bref:

Vous devez respecter les règles de la rédaction Web. Pensez à:

 

  • Écrire avant tout pour votre audience et ensuite pour Google
  • Répondre à leurs besoins et attentes
  • Au travail que cela représente, et à déléguer cette mission si vous ne voyez aucun plaisir à vous occuper du Content Marketing.
  • À toujours vous relire
  • À analyser vos résultats afin d’apprendre de vos erreurs et de vous inspirer de vos succès

 

Vous savez ce qu’il vous reste à faire: lancez-vous !

 

Article rédigé par Rebecca Bonef

Rédactrice Web chez Orson.io