À savoir avant d’utiliser du sel pour votre piscine

Vous avez choisi l’électrolyse au sel pour le traitement de votre piscine ? C’est une très bonne idée. Mais avant, voici quelques informations utiles que vous devez savoir avant d’utiliser cette méthode et surtout avant de faire vos achats et vos installations.

Comment ça marche : l’électrolyse au sel ?

Tout d’abord, il serait intéressant de définir l’électrolyse du sel. C’est une technique parmi d’autres utilisées pour traiter l’eau de piscine. Et comme son nom l’indique, elle se base sur l’utilisation du sel. En effet, les autres techniques exploitent des produits comme le chlore et le brome. Ce ne sont pas des traitements naturels contrairement à l’électrolyse. Revenons maintenant à la définition de cette technique. Le principe est simple, il faudra transformer le sel en hypochlorite de sodium qui à son tour se dissoudra pour donner l’acide hypochloreux, un désinfectant puissant que l’on retrouve dans l’eau de Javel et qu’on appelle le chlore actif. Pour commencer, la transformation du sel est obtenue grâce à un appareil appelé électrolyseur. Il faudra aussi disposer d’un sel spécialement dédié au traitement de l’eau de piscine. À ce propos, vous trouverez ce dont vous aurez besoin dans la gamme de produits industriels Medisel.

De l’électrolyseur au bassin

Du sel et un électrolyseur, c’est tout ce dont vous aurez besoin pour traiter l’eau de votre piscine. En ce qui concerne l’électrolyseur, sachez que cet appareil doit être installé avec le système de filtration du système. Il faudra évidemment faire appel à un professionnel pour assurer la bonne installation en particulier de la cellule de l’électrolyseur. Celle-ci comporte des plaques polarisées faites de titane qui, grâce à un courant basse tension, permettent d’engendrer la réaction électrochimique entre l’eau et le sel et de produire l’hypochlorite de sodium. Libéré dans le bassin, il se dissout à son tour pour produire l’acide hypochloreux. Le chlore actif est alors prêt pour éliminer les algues , les bactéries et tous les résidus pour assainir l’eau du bassin. Le processus ne s’arrête pas là puisque le désinfectant chloré (acide hypochloreux) devient de nouveau du sel sous l’action des rayons ultraviolets. Le sel sera transformé de nouveau par l’électrolyseur et le processus recommence permettant un traitement permanent et infini. Vous n’aurez pas à rajouter du sel dans votre bassin pour un bon moment.

Quel sel peut-on utiliser pour le traitement de piscine ?

Quant au sel, il faudra se procurer un sel dédié au traitement de la piscine. C’est un sel très raffiné et de pureté chimique. La norme européenne NF EN 16401 assure que le sel piscine présente tous les critères de qualité nécessaires, à savoir une concentration en NaCl supérieure à 99,4%(99,9% pour la meilleure gamme) et des concentrations réduites en calcium et en magnésium. Elle assure également que les concentrations en métaux lourds sont faibles et qu’il n’y a pas d’antimottant dans le sel. En effet, les métaux lourds et les additifs qu’on peut trouver dans le sel (pour le stockage par exemple) peuvent causer des taches sur les revêtements du bassin et provoquent la réduction de la durée de vie des électrodes (plaques de titane) et donc de l’électrolyseur. La marque Medisel qui présente différents produits dédiés au traitement de la piscine propose également un sel de piscine de qualité.
L’électrolyse du sel pour le traitement de piscine est sans doute une méthode très avantageuse. Car en plus d’être naturelle et écologique, elle est très efficace et permet un traitement permanent et automatique. Elle permet aussi d’éviter les risques d’irritation ou de réactions allergiques et offre aux baigneurs une eau agréable.