Des données utiles pour la recherche d’une location studio étudiant à Montpellier

A chaque rentrée universitaire, environ 60000 nouveaux étudiants prennent la direction de Montpellier, dans l’Hérault, dans le sud-ouest de la France. Cette ville de plus de 283000 habitants, avec une aire urbaine de près de 600000 âmes, abrite un grand nombre de grandes écoles. Pharmacie, droit, polytechnique, lettres, sciences humaines, langues, art, technologies de la communication, la plupart des filières y sont représentées.

La recherche d’une location studio étudiant à Montpellier

La question du logement s’impose à tous les nouveaux étudiants qui débarquent dans la capitale héraultaise. Inutile de se décourager outre-mesure si vous en faites partie, car trouver une location studio étudiant à Montpellier est tout à fait possible. Des studios T1, T1 bis, nu ou meublé, ainsi qu’un grand nombre de chambres d’étudiants sont proposés par des particuliers et des agences immobilières. Les logeurs privés présentent l’avantage de pouvoir être contactés gratuitement, tandis que les agences font gagner du temps.

 

Il est aussi possible de trouver une location étudiante à Montpellier via le réseau des œuvres universitaires de la ville. Ce réseau vous offre des possibilités de logement en cité universitaire ou dans une résidence universitaire gérée par le centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS). Dans le cas où le temps ou d’autres facteurs ne vous permettent pas de trouver rapidement un logement étudiant en ville, vous pouvez entamer des recherches dans les communes voisines. En effet, Perlos, Baillargues, Jivignac, Murviel-Lès-Béziers se présentent comme des excellentes alternatives. Ces communes sont toutes desservies par les transports en commun.

 

A Montpellier et ses environs, un étudiant sur cinq opte pour la colocation. Ce chiffre rapproche sensiblement le chef-lieu de l’Hérault de Paris. Une large majorité (55%) recherche en priorité un studio ou un appartement de type T1, c’est-à-dire un logement indépendant d’une seule pièce. La part de ceux qui choisissent un appartement T2 est de 17%, tandis que les étudiants qui se tournent vers la chambre indépendante ou chez l’habitant représentent seulement 6%.

Et concernant le budget de location ?

Le budget moyen qu’un étudiant montpelliérain affecte au logement est de 555 euros. Ce budget est légèrement supérieur à la moyenne régionale de l’Occitanie, mais largement mois élevé que celle de la région parisienne qui est de 821 euros. Parmi ces étudiants, 64% habitaient déjà Montpellier avant leur entrée à l’université, 5% proviennent de Paris, 3% de Toulouse, 2% de Lyon et 1% de Grenoble.

 

A Montpellier, le loyer moyen d’une chambre indépendante ou chez l’habitant, charges comprises, est de 377 euros. Il s’agit du type de logement le moins cher. Il faut prévoir un budget de 400 euros pour pouvoir accéder à une chambre en colocation, ce qui est plus cher mais avec cependant des avantages en matière de convivialité et d’espace. Les chambres en résidences étudiantes privées, qui offrent une large palette de services, se négocient à 536 euros, et les appartements T2 à 627 euros.