Que savez-vous du profil emprunteur ?

Les banques reçoivent beaucoup de demandes de prêts de la part des particuliers comme des professionnels. Ils étudient minutieusement chaque demande et n’accordent leurs prêts qu’aux meilleurs profils !

Comment la banque analyse-t-elle le profil d’emprunteur ?

Après avoir reçu une demande de crédit immobilier ou tout autre type de prêt, la banque analyse rigoureusement le dossier du souscripteur et lui attribue une note décrivant la qualité de son profil d’emprunteur. L’étude d’un dossier commence par le calcul du taux d’endettement qui représente la part des revenus consacrés aux crédits. Un taux supérieur à 33% est souvent considéré risqué (risque lié à la capacité de remboursement) mais il n’est pas toujours rejeté. La décision de la banque n’est prise qu’après analyse complète du profil et la demande peut donc être acceptée même avec un taux d’endettement élevé. L’étape suivante est l’étude des revenus, en particulier le quotient familial (revenu annuel par personne) et le reste à vivre. Cette étude permet de connaître la situation financière du souscripteur et de prévoir sa capacité à rembourser ses mensualités. Finalement, la banque procède au calcul du scoring de l’emprunteur en fonction du taux d’endettement, l’étude des revenus, la situation personnelle et professionnelle, la durée du prêt, l’âge du souscripteur et d’autres éléments. La note globale décide si la demande sera acceptée ou bien rejetée.

Qu’est-ce qu’un bon profil d’emprunteur ?

Avant de faire une demande de crédit immobilier, crédit personnel ou professionnel, il est important d’améliorer son profil d’emprunteur et de perfectionner sa demande de prêt. Les nouveaux emprunteurs sont souvent considérés comme bons profils surtout s’ils sont âgés entre 25 et 40 ans. Les jeunes couples par exemple suscitent beaucoup l’intérêt des banques parce qu’ils feront probablement beaucoup d’investissements dans le futur (travaux, achat de voiture, déménagement, expansion, assurance, épargne…). Les banques leur présentent souvent plus d’avantages. Pour un crédit immobilier par exemple, les primo-accédants (personnes qui n’ont jamais été propriétaires) bénéficient de taux réduits et obtiennent des prêts aux meilleures conditions.

Le profil d’emprunteur est certainement important dans la décision d’une banque, mais la qualité du dossier l’est encore plus. En effet, il suffit d’une erreur de saisie pour faire rejeter une demande de prêt même pour un bon profil d’emprunteur.