Intégrez Sciences Po pour faire quelle carrière ?

Les carrières après les études en Sciences Po

Les prestigieuses écoles de Sciences Po jouissent en France d’une réputation infaillible depuis de nombreuses années. Toutefois, qu’en est-il concrètement ? Quels types de débouchés sont accessibles après la formation ? À quelles carrières peut-on aspirer à la sorte de Sciences Po ? Il existe de nombreuses possibilités.

Acquérir des connaissances variées pour élargir ses débouchés

Il existe en France de nombreux Instituts d’Études Politiques ou IEP, communément regroupés sous l’appellation de Sciences Po. Celui de Paris est le plus réputé. Mais il en existe plusieurs en Province (à Lyon, Strasbourg, Aix-en-Provence, Toulouse, Lille, Bordeaux, Grenoble et Rennes). Ils proposent un cycle de 5 années, dont une effectuée à l’étranger. Et sont sanctionnées par un diplôme de Master reconnu par l’État.

Il est également possible d’intégrer un IEP par concours en 4ème ou en 5ème année, selon son parcours universitaire. Les IEP dispensent durant les deux ou trois premières années des cours théoriques et généraux dans des matières très variées : histoire, politique, sociologie, économie, droit et langues vivantes principalement. On se spécialise progressivement sur un domaine, puis définitivement pour le Master, en 4ème et en 5ème année.

Des écoles fortement tournées vers l’international

Même si le concours d’entrée de Sciences Po est difficile à obtenir (mais, heureusement, il existe de nombreuses prépas pour le réussir), vous serez à l’abri une fois admis.

Les IEP accueillent chaque année de nombreux étudiants étrangers venus des universités et des écoles du monde entier. Et chaque étudiant dans un IEP est tenu d’effectuer une année (ou deux semestres) à l’étranger, dans une université ou sous la forme d’un stage. Cette opportunité unique, très appréciée par les étudiants, leur permet souvent de se forger une expérience. Et de nouer des liens précis avec un pays, dans lequel ils pourront éventuellement retourner pour travailler une fois leur diplôme obtenu.

Ainsi, on estime qu’environ 20 % des diplômés de Sciences travaillent à l’étranger. Soit pour des antennes de l’État français (consulats, ambassades, instituts français), soit pour des sociétés privées.

Quelques exemples de carrières possibles après Sciences Po

Pour toutes ces raisons, l’éventail des carrières possibles après Sciences Po est très large. Mais on distingue généralement plusieurs secteurs définis qui accueillent une grande partie des diplômés. Leur polyvalence et leur culture générale en font souvent des profils très appréciés dans le monde culturel et dans celui des médias et du journalisme. Beaucoup d’entre eux choisissent après Sciences Po de passer des concours de l’administration. Afin de devenir fonctionnaires, pour travailler soit dans un ministère, soit par exemple dans des collectivités territoriales ou des mairies, dans des postes à responsabilités.

Certains choisissent aussi de faire carrière dans la politique, auprès de députés nationaux ou européens. Mais la majorité d’entre eux évolue néanmoins dans le secteur privé, plus lucratif, pour des grandes entreprises. Par exemple dans le conseil, dans le domaine pharmaceutique, mais aussi des banques.

Enfin, certains diplômés de Sciences Po sont très présents dans des domaines plus engagés. Comme le social, l’humanitaire ou la préservation de l’environnement.